LES BAINS

Bain simple ou bain minéral :
De 10 à 15 min en eau thermale à 35-37° pour créer une détente générale et même un léger effet sédatif.

Aérobain :
De 10 à 15 min en eau thermale à 35-37° pour diminuer l’effet sédatif du bain simple.

Bain avec douche sous-marine :
De 10 à 15 min avec douche sous-marine pratiquée par un agent thermal pendant 5 min. En eau thermale à 35-37°, ce bain permet de conjuguer les effets relaxants du bain simple et de l’hydromassage ou de mobilisation locale par exemple des fosses lombo-rénales, de l’appareil digestif, des jambes, etc…

L’effet antalgique désiré et obtenu par la prescription médicale peut aussi s’accompagner d’une amélioration du travail digestif, ou du fonctionnement rénal ainsi que d’une augmentation de la circulation abdominale ou périphérique.

Bain avec hydromassage ou Hydroxeur :
Bain de 15 à 20 mn autorégulé par programmation affichée. Ne nécessitant pas la présence d’un agent thermal, ce bain à 35-37° respecte les prescriptions du Médecin Thermal et permet d’avoir une action de massage plus ou moins intense sur les zones ou les appareils à traiter. Son automaticité permet le déroulement du programme inscrit (plus de 20 programmes différents sont possibles et en mémoire) et le renouvellement de ceux-ci s’il y a lieu.

L’intérêt et le résultat sont semblables à ceux du bain avec douche sous-marine, tout en étant moins fastidieux (zones lombaires atteintes sans mobilisation du malade par exemple) et plus complets (deux régions peuvent être traitées en même temps.

Organisez votre cure


LES DOUCHES

Douche pénétrante :
Pendant 3 à 5 min avec une eau thermale à 35-37°.Variante de la douche velours, et dans la classe des douches pénétrantes, la douche d’Aulus est pratiquée en position assise sur un tabouret spécial, sur les zones lomborénales, digestives et accessoirement vertébrales. La conjonction d’un jet plat de 10 à 30 cm sans pression, modelé par une localisation précise, font tout l’intérêt de ce soin dans la recherche d’une action antalgique et antispasmodique pour les pathologies réno-urinaires et digestives mais aussi musculaires ou osseuses associées.

Douche sous rampe :
Pendant 3 à 5 min avec un eau thermale à 35-37°. Cette douche est dispensée sur une table de massage arrosée par une rampe à 6 poires. Chaque poire peut être réglée dans son intensité et son orientation pour obtenir l’effet désiré sur la zone choisie. En plus de l’effet direct par la pénétration de l’eau thermale, ce soin peut améliorer le fonctionnement et la circulation de certains appareils (digestif, rénal, urinaire etc…) et procurer un effet tonique.

Douche colonne ou douche manteau :
Pendant 5 min avec une eau thermale à 35-37°.Cette douche est dispensée en cabine fermée, grâce à trois rampes verticales comportant chacune 6 jets orientables. Intéressant la totalité du corps de manière uniforme et régulière, ce soin permet une activation de la micro circulation cutanée. Tonique mais douce, la douche manteau est pratiquée en alternance avec la douche générale au jet.

Douche générale au jet (douche Aulusienne) :
Pendant 5 min avec une eau thermale à 35-37°. Administrée par un agent thermal qualifié, grâce au jet d’une lance dont le débit peut être modulé en température, pression et distance. Très tonique, cette douche intéressera la totalité du corps ou plus précisément certaines zones suivant la prescription médicale, où on évitera scrupuleusement certaines autres. Mobilisant les masses musculaires et favorisant la circulation veineuse de retour, cette douche terminera en général la matinée de soins en alternance avec la douche manteau.


AUTRES SOINS :

Boue thermale :
Cataplasme en application unique ou multiple.
Durée de 10 à 20 min.

Massage sous l’eau thermale :
Massage sous l’eau.
Durée de 10 min dispensée sur une table de massage arrosée par une rampe à 6 poires. Chaque poire peut être réglée dans son intensité et son orientation pour obtenir l’effet désiré sur la zone choisie. En plus de l’effet direct par la pénétration de l’eau thermale, ce soin peut améliorer le fonctionnement et la circulation de certains appareils (digestif, rénal, urinaire etc…) et procurer un effet tonique.